Haut lieu de la diplomatie savoyarde dans l'univers des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Menaces helvétiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Menaces helvétiques   Dim 9 Mai - 16:04

Nous sommes sur le coup d'une menace

Une armée de plus de 120 hommes risquent de venir à Pontarlier

Serez vous prêt en vertu de notre alliance à nous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Dim 9 Mai - 17:00

Bonjour, pouvez vous nous en dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Dim 9 Mai - 18:53

C'est assez simple

Grandson n'a pas oublié quand Pendarric est venu avec une armée il y a 18 mois de cela devant les murs de leur ville

Ils sont revenus laver leur honneur

Nous avons négocier certains points dont l'un était soumis à un vote au Parlement. Le Parlement a refusé d'entériner ce point ce qui fera revenir l'armée l'armée de Grandson incessamment sous peu.

Nous comptons sur une capacité de mobilisation de Grandson d'environ 120 hommes et ce n'est pas un chiffre ridicule selon nos services de renseignements.

Nous soupçonnons l'arrivée massive des membres de l'eldo (ou autres brigands) grands amis de l'avoyer de Grandson bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Dim 9 Mai - 21:15

Je vous demande quelques heures, nous discutons au conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise



Nombre de messages : 1339
Province : Savoy
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Lun 10 Mai - 10:41

Quel estayt ce point voté par vostre parlement? Car vous ne nous distes rien là vous estes vague dans vos propos, Excellence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Lun 10 Mai - 16:30

Pour faire simple, une armée Edelweis de Grandson est arrivé et a exigé des excuses publiques de Bobyzz de Sparte, le paiement de sa part d'un écu symbolique, de 150 pains ou 1000 écus et sa mise en procès pour l'affaire Pendarric et le plan d'annexion de Grandson

Suite à des négociations que j'ai mené,
1. Paiement d'un écu symbolique de la FC

2. aucun excuse ne sera faite

3. paiement de 150 pains (soumis au vote du parlement mais refusé récemment)

4. aucune mise en procès de Bobyzz de Sparte mais des plaintes peuvent être éventuellement déposée avec un dépôt de preuves

5. sauf conduit judiciaire pour les participants de l'armée

Le dernier point n'ayant pas été accepté, nous craignons la réaction de l'avoyer de grandson qui, il faut bien l'avouer, est vénal

Nous sommes ne l'attente de renseignements

Néanmoins, j'apprends qu'Azalée de Sparte de Cernex serait prête à monter avec une armée jusque Saint-Claude... Les liens de famille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambroise



Nombre de messages : 1339
Province : Savoy
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Lun 10 Mai - 16:38

Oui mais en diplomatie il n'y aucun lien de famille existant ! Very Happy

Je n'arrive point à comprendre certaines choses, et je pense que vous saurez expliquer mieux que quyconque : Pourquoi est-ce la FC qui paye l'écus symbolique? Pourquoi n'y aura-t-il aucune excuse de faite? Et ensuite pourquoi les participants paieront-ils et non les commanditaires?

D'après ce que vous me distes je vois un parlement qui veut bien sacrifier son peuple et oser demander à d'autres de peut etre se sacrifier pour quoi? Une seule personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Lun 10 Mai - 16:48

Citation :
Pourquoi est-ce la FC qui paye l'écus symbolique?

La raison est que par ce geste, nous affirmons notre responsabilité politique et morale; Bobyzz était franc comte quand il a eu le plan d'annexer Grandson. Il n'a jamais dit qu'il avait eu l'idée. Le Parlement démontre en payant cet écu que nous reconnaissons notre responsabilité

Citation :
Pourquoi n'y aura-t-il aucune excuse de faite?

Je savais que l'avoyer préférait les pains plutôt que des excuses... Ne voulant pas souffrir d'avoir une armée sur le territoire comtale, j'ai négocié pour payer les pains mais en faisant en sorte qu'il y est pas d'excuses de faites

Citation :
Et ensuite pourquoi les participants paieront-ils et non les commanditaires?
Je ne comprends pas la question ^^

Citation :
D'après ce que vous me distes je vois un parlement qui veut bien sacrifier son peuple et oser demander à d'autres de peut être se sacrifier pour quoi? Une seule personne...

Vous voyez le dilemme que nous avons en FC. personnellement, j'étais prêt à faire payer le comte de Salins les bains mais nous n'avons pas de preuves que cela... Seule notre comtesse en a... La vision de notre comtesse est que tant que la Justice ne l'a pas condamné coupable, il n'est pas coupable...
De plus, une partie du parlement refuse de sacrifier un seul homme sous la contrainte d'une armée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambroise



Nombre de messages : 1339
Province : Savoy
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Lun 10 Mai - 17:00

Donc pour la majorité du parlement le mieux est de sacrifier tout un peuple plutôt qu'un seul homme? Pensez-vous qu'il est juste de faire payer à tout un peuple les mauvaises actions d'une seule ou d'un groupe?

N'aurait-il point été plus sage de présenter des excuses, car c'est que Grandson venait chercher après tout? 150 miches c'est quelque chose d'énorme alors que des excuses n'ont qu'à etre sincère et donc ne coute rien, d'autant plus que votre province a eu un choc économie lorsque son chateau a été prix je crois. La demande d'excuse était plus que légitime mais celle des miches de pain non, et vous avez préférez offrir ce qui vous coutait le plus et ce qui était le moins légitime... Ce Bobyzz est-il le successeur de notre Empereur pour que l'on sauvegarde sa fierté au dépend de tous?

Vous dites "conduit judiciaire pour les participants de l'armée" c'est à dire que seuls ceux qui faisaient aprtie de l'armée paieront et non leurs commanditaires -ceux qui ont donné les ordres : n'est-ce pas illogique? Surtout que Grandson est venu je crois pour Bobyzz qui était commanditaire et non pour voir les soldats qui ont suivis l'ordre aller en justice.

Bien entendu je ne cherche nullement à vous offenser mais à vous comprendre. Je reste toujours dans le respect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 11 Mai - 11:40

Le problème concernant Bobyzz de Sparte est qu'il n'a jamais été reconnu coupable de ce dont on l'accuse tout comme les preuves, celle-ci existe peu ou prou.

Notre franc Comtesse ayant été un membre éminent de notre Justice ne veut pas sacrifier quelqu'un qui est innocent jusqu'à preuve du contraire. C'est pourquoi nous aurions pris tous les frais à notre charge.

Si les helvètes avaient porté plainte et si il y avait eu procès et condamnation de Bobyzz, il est clair que le Comté se serait retourné contre lui pour le remboursement en question.

Concernant le sauf-conduit judiciaire, cela s'adresse aux helvètes. Ils veulent être assuré que les helvètes ayant participé à la campagne ne soient pas poursuivit plus tard lors de leur passage en Franche-Comté. On leur a accordé. Ce n'est pas parce que les chefs décident que les soldats sont responsables.

Au fait, Messire, est-il normal qu'on informe tout ce que je dis ici aux membres de la famille Sparte qui ne font même pas partie du Parlement.

C'est une forme de violation du secret diplomatique et j'espère que les personnes qui nous écoutent savent bien ce qu'elles encourent à divulguer ces propos à d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ambroise



Nombre de messages : 1339
Province : Savoy
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 11 Mai - 11:59

Et je comprends tout à faict la logique de ne pas vouloir sacrifier une personne dont on ne sait pas si elle est coupable ou non : sauf dans le cas où ce choix implique le sacrifice d'un plus grand nombre de personnes. Enfin je pense que la duchesse aura bientost pris sa décision.

Citation :
Au fait, Messire, est-il normal qu'on informe tout ce que je dis ici aux membres de la famille Sparte qui ne font même pas partie du Parlement.

C'est une forme de violation du secret diplomatique et j'espère que les personnes qui nous écoutent savent bien ce qu'elles encourent à divulguer ces propos à d'autres...

Voyez cela avec nostre duchesse elle-même : c'est la seule de Sparte ayant ses accès ici-même. Comme je vous l'ai dit en diplomatie la famille n'existe pas, mais tout le monde n'a peut-etre pas cette vision là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 11 Mai - 12:07

Ambroise, Je ne vous permet pas de douter de mon intégrité, vos paroles pourraient le faire penser, j'aimerai bien savoir ce qui a été répété,


Soupire

pourriez vous nous informer de ce que vous auriez entendu Sieur Imladris? Je passai vous informer que les discutions sont en cours, je ne tarderai plus trop à vous donner réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroise



Nombre de messages : 1339
Province : Savoy
Date d'inscription : 16/08/2009

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 11 Mai - 12:11

Duchesse je ne vous remets en aucun cas en cause et au contraire par mes mots je gage que vous saurez mieux esclairer le chancelier que moi. Puisqu'il s'agit de votre famille, vous savez mieux que moi ; et donc je ne peux que vous laisser répondre, sans risquer des hypothèses qui là, oui, pourraient faire penser à ce que vous avez dict en premier.

Je vais vous laisser discuter à présent. Excellence, j'ai esté ravi de converser avec vous.


Ambroise s'inclina et partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 11 Mai - 12:27

Citation :
pourriez vous nous informer de ce que vous auriez entendu Sieur Imladris? Je passai vous informer que les discutions sont en cours, je ne tarderai plus trop à vous donner réponse.

Votre Grâce, je vous remercie d'accorder un peu de votre présence. Je sais que votre temps est précieux et je vous suis reconnaissant.

Pour le moment, la situation est toujours la même : les troupes helvètes sont toujours à Pontarlier... Cette armée à l'heure actuelle n'est pas menaçante mais bon... cela peut toujours changer.

Concernant les propos que j'ai ouï qu'il y avait 7 chances sur 10 que l'armée d'Azalée de Sparte arrive dans les prochains jours.

Je cite encore :
Citation :
Je n'ai qu'un mot à dire et l'affaire est réglée. Ce qui est chose quasi faite depuis 10min. Après concertation avec la cousine Tine, elle m'a proposé de nous envoyer Azalée et son armée.

Azalée de Sparte, épouse de Victor, est partante pour monter jusque chez nous avec son armée.
Azalée arrivera par SC, après concertation avec Yde, on va lui confier la tâche de défendre SC.

Je suis content de la solidarité familiale et provinciale mais il y a juste un détail...

Je vous montre.
Citation :
Dame Yde,

En l'absence de mon Avoyer, je dois prendre une décision. Après avoir reçu quelques informations bien malgré moi, au sujet de brigands qui pourraient venir chez vous, après avoir peser le pour et le contre, et au risque d'aller contre les désirs de mon Avoyer, je vous propose ceci :

1° mon oriflamme repart ce soir pour Pontarlier, pour - comme je vous l'ai déjà dit - venir en défense si besoin est, et se mettre sous vos ordres. Cela se ferait de part mon poste de Capitaine Confédéral et non en tant que Général de l'ACG, en signe d'amitié entre la Franche Comté et l'Helvétie.

2° étant donné que la FC a déjà consenti à verser l'écu symbolique, je conçois pour l'instant, et je dis bien pour l'instant, à passer outre le versement des 150 pains. Ceci dit, mon avoyer aura peut être un tout autre avis.

3° vous n'avez rien à craindre de l'Oriflamme des Bocans, elle n'est là que pour défendre Grandson.

4° je vous demande de ne pas faire monter d'Oriflamme par un Sparte, ce serait un affront à la Confédération et au canton de Grandson, je ne pourrai plus répondre de rien par la suite...

5° je vous assure par la présente de tout mon dévouement vu tout ce que vous avez fait lors des négociations. Votre esprit diplomatique, votre compréhension de la situation et pour finir votre sagesse m'ont fait entrevoir une personne en vous digne de confiance. J'espère ne pas me tromper et ne pas être tromper.

Nous prenons la route ce soir et serons donc à Pontarlier au lever du soleil. D'autres Helvètes sont en route pour me rejoindre en cas de besoin.

Respectueusement vôtre,
Capitaine Cameliane.

PS : j'aurais du vous écrire plus tôt, mais à courir partout pour la défense d'un canton helvétique en danger j'en ai perdu la notion de l'urgence... je vous prie de m'excuser.

Pour le moment Grandson pense nous défendre car nous avons peut être une menace brigande... mais l'arrivée d'une armée commandée par un/une Sparte sera considéré par eux comme un acte de guerre. Pour ma part, vous pouvez envoyer toutes les armes que vous voulez mais je vous serez gré d'éviter l'armée d'Azalée...

Concernant la dite menace, elle est toujours à l'étude... Elle est due à l'avoyer de Grandson... Une affaire qui était simple est devenue compliquée...

Je ne vous dis pas comme je suis entrain de m'arracher les cheveux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 11 Mai - 13:53

Tine sourit à l'imaginer chauve.

Donc pour revenir au 7/10,


rit

Nous discutons nous aussi de notre côté avec nos nobles et le conseil, et croyez moi je vais garder mes cheveux mais ils vont surement blanchir, il a été discuté de l'éventualité d'envoyé la dernière armée formée en Savoie oui, mais rien n'a été décidé et je ne mélange pas famille et obligations ducales, mais je note qu'elle n'est pas désirée, ce que j'ignorai.

J'ai eu aussi assurance que l'armée Edelweiss n'était pas à Pontarlier en ennemie et je pense sincèrement qu'elle ne le sera pas.

Nos hommes remontent de Provence, ils leur faudra un peu de temps pour arriver, je ne peux vous dire encore la conclusion des débats mais mon souhait est d'aller le plus vite possible à nous positionner.
Revenir en haut Aller en bas
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 11 Mai - 14:01

Votre Grâce, je tiens vous assurer que je suis loin de penser que vous mélanger familles et obligations.

Votre Chancelière m'a clairement signifier que votre priorité en Savoie était avant tout le bien être de vos hommes. Ils ont d'ailleurs durement combattu là bas... même si je pense qu'il y avait d'autres solutions.

Concernant l'armée, la FC accueillera toute armée savoyarde en amie quel qu'elle soit. Ce qui n'est pas le cas de l'armée Edelweiss qui ne supporte pas une armée dirigée par votre illustre famille.

Quoiqu'il en soit la Franche-Comté attendra votre décision suivant les modalités que vous aurez choisie; L'important a mes yeux, et c'est d'ailleurs pour ça que je suis ici personnellement, est le maintien et le renforcement de notre alliance. Le Capitaine comtois qu'il faut contacter est messire Arpenteur.

Enfin, Votre Grâce, pourriez--vous me dire si vous avez entendu parler de mouvements de brigands ce dirigeant le cercle francophone?

C'est une de nos craintes en ce moment en plus de l'armée Edelweiss

Encore une fois, Votre Grâce, je vous remercie encore d'avoir accordé votre précieux temps à mon humble personne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mer 12 Mai - 16:35

Votre Grâce, apparemment les troupes de grandson quitteront notre territoire incessamment sous peu (action IG demain)

Je vous tiens au courant de la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mer 12 Mai - 16:38

Bien, j'attends vos informations.
Revenir en haut Aller en bas
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mer 12 Mai - 19:05

Déclaration officielle de notre comtesse qui vous remercie de votre aide

Citation :

Au peuple de FC dans son integralité,

En ce jour de grâce, nous pouvons annoncer la fin des hostilités.

Les negociations furent âpres mais respecteuses.

Il en ressort ce qui suit:
L'ecu symbolique en raison de la presence de l'armee LPQV a Grandson en novembre 1456 a ete versé par mes soins au General Cameliane, sous temoin du Sieur Offspringmic . L'ecu symbolique eponge l'affront de la presence de la dite armée .

Les 150 miches de pains reclamées pour dedommagement , votée dans le respect de la constitution, avec un vote negatif tombe obsolete.

Le canton de grandson, va deposer plainte officielle aupres de la prevoté pour une enquete publique concernant les faits de l'epoque contre Bobbyz.
A lui de presenter sa defense et je l'y encourage.

Durant la duree de cette enquete, le comte ne pourra lever d'armee meme en raison familiale.

Au bon peuple de FC, je tiens a presenter ma plus grande gratitude face a son soutient et sa valeur dans l'adversité.

Aux nobles qui ont repondu et attendant encore , de meme.

A la Bourgogne et la Savoie pretes a nous aider , sachez que mon respect vous est acquis.

Au Chancellier Imladris, qu'il sache , qu'il a toute mon estime.

Au General Cameliane, restez vous meme...Votre honnetete et vos valeurs resteront dans mes souvenirs.

On rentre a la maison

Faict le douzieme du cinquieme mois de l'an mil quatre cent cinquante huit.
Pontarlier.
Yde du Val D'Haine
Franc comtesse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mer 12 Mai - 19:51

C'est une très bonne nouvelle, merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mer 12 Mai - 20:48

Je vous en prie Votre Grâce, je reste votre humble serviteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mer 16 Mar - 19:32

Citation :
Nous, Jontas de Valfrey, Franc Comte régnant, avec l'accord du Parlement de Franche Comté, annonçons par la présente,

La fin de la fermeture de la frontière entre le canton de Genève et la Franche Comté et la réouverture du col de la faucille à toute personne qui souhaiterait passer par cette route.

Faict à Dole le 16 mars 1459

Jontas de Valfrey
Franc Comte

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imladris

avatar

Nombre de messages : 113
Province : Franche-Comté
Poste(s) : Chancelier de Franche-Comté
Date d'inscription : 01/05/2010

MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   Mar 17 Mai - 18:41

Citation :

Déclaration officielle de la Franche-Comté

Durant ces derniers jours, le silence de la Franche-Comté a dû paraître surprenant en ce qui concerne la situation politique de la Confédération Helvétique et de la République Souveraine de Genève en particulier.

Ce silence, nous le devons à plusieurs éléments qui sont une analyse de la situation politique actuelle et les attaques incessantes des Grandes Compagnies sur notre sol.

Cette déclaration a pour but de clarifier notre position.

Premièrement, la Franche-Comté rappelle une nouvelle fois son souhait de respecter l'intégrité territoriale de la Confédération Helvétique. Lors des précédentes déclarations nous avons eu de cesse de rappeler que ce que nous avons refusé aux genevois lors de la guerre d'Annecy, nous le refuserons à d'autres. Nous prenons note de la récente déclaration de Son Eminence Mrgroar que l'Eglise Aristotélicienne n'a pas d'objectif géopolitique dans ce conflit mais nous lui rappelons qu'il y a autant de dignitaires religieux et laïcs qui ne suivent pas sa déclaration. La Franche-Comté ne souscrira pas à ces actes malveillants même si ces rumeurs ne sont pas avérées.

Deuxièmement, nous rappelons également que la Croisade telle qu'elle a été lancée par Notre Très Sainte Eglise est limitée à la République Souveraine de Genève. De ce fait, rien ne justifie que les armées croisées sillonnent les autres territoires souverains de la Confédération Helvétique. Nous n'admettrons pas ce genre d'agressions caractérisées qui ne fait que grossir les rangs des Grandes Compagnies et des Hérétiques.

Enfin, nous rappelons que la République Souveraine de Genève ne fait que récolter que ce qu'elle a semé. A maintes reprises, la Franche-Comté a rappelé à Genève que la force ne mène à rien. Nous voyons ce que cela a donné comme résultat : la violence a répondu à la violence.

La Franche-Comté n'est pas une terre de condamnation mais c'est également une terre de propositions.

Nous rappelons à la Confédération Helvétique la première déclaration impériale qui stipule que la Confédération Helvétique est terre d'Empire. Nous ne prenons pas position sur la question de l'indépendance, de l'autonomie ou de la dépendance mais nous poussons plutôt au dialogue avec Sa Très Sainte Majesté Impériale. Nous sommes convaincus que la sauvegarde de la Confédération Helvétique passera par une négociation respectueuse avec l'Empire sur cette question. Nous croyons à une entente cordiale entre l'Empire et la Confédération Helvétique.

Nous souhaitons que l'Eglise Aristotélicienne comprenne bien que la Croisade a engendré des coûts humains importants que cela soit aussi bien dans le rang des croisés que dans le rang des helvètes. De plus, cette Croisade crée des dommages collatéraux sur notre sol. Des groupes de brigands sous le couvert de la Croisade ou de la résistance helvète menacent la stabilité et la prospérité de nos régions. La Croisade, par son action spirituelle légitime, a soulevé une vague nauséabonde de brigandages dans nos régions. Cette arrivée massive des brigands est une conséquence de cette guerre. Les brigands ne sont que des profiteurs et ils ont profité de cette Croisade pour salir le nom des hommes de bien des deux camps.

C'est pourquoi la Franche-Comté ne soutient pas cette croisade et ne compte apporter aucune aide logistique ou en vivres aux croisés et encore moins une aide militaire. Notre mobilisation est entièrement tournée à la lutte contre les Grandes Compagnies de brigands qui sillonnent notre beau comté.

Enfin, nous souhaitons poursuivre dans la voie de la paix avec la République Souveraine de Genève. Les fondamentaux de la paix de Dole sont un gage important de stabilité pour nous. Néanmoins, nous rappelons que Genève au début de la Croisade a autorisé les Grandes Compagnies à s'attaquer aux croisés. Cette erreur politique a entrainé que ces Grandes Compagnies se sont attaquées à la Franche-Comté en brandissant ce décret genevois. Ce blanc-seing a créé une situation chaotique en Franche-Comté alors même que nous n'avons jamais souscrit à la Croisade.

Nous exigeons de la République Souveraine de Genève qu'elle abroge ce décret si ce n'est déjà fait ; nous demandons qu'elle arrête de soutenir politiquement les Grandes Compagnies qui nous attaquent sous des prétextes fallacieux. Nous n'attaquons pas Genève et nous ne le ferons pas! Nous attendons la même attitude de Genève et de ses alliés brigands vis à vis de nous. Auquel cas, nous reverrons notre politique étrangère qui nous permettra de détruire les soutiens politiques et économiques aux Grandes Compagnies.

Néanmoins, nous souhaitons poursuivre nos discussions pour terminer un accord écrit sur la paix de Dole et sommes convaincus que Genève ne désire que la paix avec nous.

Nous souhaitons vivement que chaque camp face preuve d'humanisme et que nous devons cesser d'écouter la voix des fanatiques qu'ils proviennent de l'Eglise Aristotélicienne, des hérétiques ou de personnes laïques qu'elles soient brigandes ou dignitaires.

La prospérité de nos peuples passe par la paix dans notre région.

Vive l'Empereur
Vive la Franche-Comté
Vive le Peuple Comtois

Au nom du Parlement Comtois
Imladris Van Ansel,
Chancelier de Franche-Comté


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Menaces helvétiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Menaces helvétiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Haiti parmi les 22 pays les plus menaces par la securite alimentaire
» Les socles magnétiques
» Qui j'ai pu endormir pour aller chercher la boîte de cosmétiques d'une copine ?
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie de Savoie :: Sacrum Romanorum Imperium Nationis Germanicæ :: Franche-Comté-
Sauter vers: