Haut lieu de la diplomatie savoyarde dans l'univers des Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ordre de Santiago [16 février 1455]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ordre de Santiago [16 février 1455]   Dim 30 Mar - 23:35

Citation :


Concordat entre le Duché de Savoie et l’Ordre de Santiago



L’Ordre de Santiago rappelle qu’il ne relève que de l'Eglise Aristotélicienne. Il souhaite par le présent traité établir des liens perpétuels d’amitié et d’entraide avec la Savoie.

Article I
Les membres et les Chevaliers de l’Ordre de Santiago ont le droit de porter des armes, quelque que soit la nature de celles-ci, dans toute la Savoie. Ces armes devront être portées fièrement et seront visibles de tous. Leur utilisation devra à la fois répondre aux lois de Savoie et des préceptes de l’Ordre, dans le respect de la Justice du Duché et de la Justice Impériale.

Article II
La Savoie s'engage à donner le fief de "Hauteville" où l’Ordre de Santiago pourra établir une commanderie.
Le fief de "Hauteville" est afférent au traité, aucune contre partie ne pourra être demandée en cas de rupture de ce dernier par l'une des deux parties. Cette commanderie sera construite aux frais de l’Ordre de Santiago. Il peut l'aménager à sa guise.

Article III
L’Ordre de Santiago s’engage solennellement à informer les autorités de Savoie intéressées, à savoir le Capitaine des Armées, le Prévôt des Maréchaux ainsi que le Connétable, de tous mouvements de troupes armées de l’Ordre autres que les mouvements ordinaires telles les patrouilles sur les terres du Duché.

Article IV
En cas d’action militaire contre la Savoie ou d’acte criminel, les membres de l’Ordre de Santiago présents sur place s'engagent tout naturellement à aider les forces de l'ordre à rétablir l’ordre et la paix, et ce dans le plus strict respect des valeurs et des idéaux de justice, sans rémunération aucune que celle de la reconnaissance.

Article V
Si la Savoie est attaquée, l’Ordre de Santiago exercera ses prérogatives en vue de tout faire pour apaiser la situation et éviter le conflit.
Si conflit il y a, les membres de l'Ordre de Santiago s'engagent à protéger les faibles et les indigents au péril de leur vie si nécessaire. L’Ordre de Santiago s’engage également à disposer de ses Frères et Sœurs comme intermédiaires ou parti neutre et impartial en vue des pourparlers qui éviteraient au sang de couler.

Article VI
Les membres et les Chevaliers de l'Ordre de Santiago participeront activement aux escortes marchandes ou de toute autre nature comme le prescrivent leurs tâches habituelles d’aide à la justice et à la paix des provinces du Saint Empire et ce dans la mesure de leurs moyens.
Ils seront rémunérés pour ces actes dans des proportions à déterminer avec le duché. Cet argent sera destiné aux pauvres et aux nécessiteux.

Article VII
Tous les membres et les Chevaliers de l'Ordre de Santiago devront se présenter et se faire recenser auprès des autorités ducales.


Fait à Chambéry le "date" .

Pour le Duché de Savoie :



Guerlan, Duc de Savoie


Pour l'Ordre de Santiago:
Signé en ce jour 16 ième jour du mois de février, de l'an grâce 1455
par Pako de Bellecastell, Grand Maître

Témoin: Katou, Sénéchal

Revenir en haut Aller en bas
 
Ordre de Santiago [16 février 1455]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ordre de Mission
» Haïti - Social : Rapatriement des haïtiens de Santiago à partir du 6 janvier
» Barack Obama : Une victoire programmée par le Nouvel Ordre Mondial ?
» Première vraie partie [JEUDI 18 FÉVRIER]
» LIVRE IX – DE L’ARMEE (09/09/1455)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chancellerie de Savoie :: Ordre de Chevalerie-
Sauter vers: